Avis sur Si je reste par Jonathan

Si je reste Gayle Forman

Synopsis:

Mia a 17 ans, un petit ami que toutes ses copines lui envient, des parents un peu excentriques mais sympas, un petit frère craquant, et la musique occupe le reste de sa vie. Et puis…Et puis vient l’accident de voiture. Désormais seule au monde, Mia a sombré dans un profond coma. Où elle découvre deux choses stupéfiantes : d’abord, elle entend tout ce qu’on dit autour de son lit d’hôpital. Ensuite, elle a une journée seulement pour choisir entre vivre et mourir. C’est à elle de décider. Un choix terrible quand on a 17 ans. Si je reste est une merveilleuse histoire d’amour, mais aussi un livre qui nous fait réfléchir à l’essentiel, à la place de l’amour et du bonheur, à tous ces liens avec nos proches auxquels on s’habitue et qui sont pourtant le vrai trésor de nos vies.

Mon avis:

Je voulais absolument lire ce ivre mais je n’arrivais pas à trouver le bon moment. Quand j’ai vu que le film allait sortir, je me suis dit qu’il fallait que je le lise avant de le voir. Le temps passa et le livre attendait toujours que je l’ouvre. Quand le film est sortie en blu-ray, je ressortie le livre car mon copain voulait absolument le voir, donc il fallait que je le lise vite.

C’est seulement 1 an après la sortie du film, que je réussi à me motiver pour le lire. Qu’en ai-je pensé ?

C’est vraiment une histoire merveilleuse. Habituellement je lis surtout du fantastique ou des romans d’horreur mais j’avais entendu pas mal d’avis positif sur ce livre et je me suis laissée tenter. Je suis très perturbé par ma lecture de ce livre.

L’histoire est vraiment triste. Tout au long de l’histoire il s’agit de peser le pour et le contre, qu’est ce qui pourrait faire qu’elle reste ou qu’elle parte. Cette décision va être difficile, c’est les souvenirs, l’écoute des gens qui lui parlent à son chevet, les médecins, sa famille, la musique, l’amour, … qui vont décider pour elle. L’histoire est raconté à la première personne, selon le point de vue de Mia ce qui rend plus proche du lecteur son personnage.

La musique prend une part très importante dans l’histoire. Lorsqu’elle raconte sa première fois avec Adam, c’est raconté via la musique et j’ai trouvé ce passage tellement poétique. Chaque instant de sa vie a un lien avec la musique.

Mia est attachante mais en même temps je l’ai trouvé très agaçante. Elle ne ressent aucunes émotions des événements qui lui arrivent. Et c’est l’énorme point négative de ce livre et celui qui me dit qu’il n’est pas terrible.

Lorsque ces parents meurent, elle n’est même pas triste ou en tout cas, on ne ressent pas sa douleur.  Si j’avais été a sa place, je serais effondré mais là, elle voit son père mort et l’auteure nous dit : « je vois la tête de mon père explosé, il est mort » ET C’EST TOUT. Pareil quand elle découvre que son âme se détache de son corps, aucunes émotions et c’est troublant tout ça et ça gâche la lecture.

Donc je conseille ce livre même si celui manque cruellement d’émotions, ce qui gâche terriblement l’intensité de la lecture.

                                  Les plus:                                    

  • Très belle histoire
  • Qui reste touchante malgré le manque d’émotion
  • Belle histoire de famille
  • Facile à lire

Les moins:

  • Manque d’émotions de la part du personnage
  • Trop prévisible
  • La musique est trop présente
  • Trop d’aller-retour entre les flashback et le présent

                    Ma note:    12/20               

Publicités

Une réflexion sur “Avis sur Si je reste par Jonathan

  1. Je ne suis pas tout à fait d’accord avec toi pour plusieurs raisons :
    Les romans ne sont pas forcément faits pour être imprévisibles.
    L’héroïne n’a pas l’air de présenter des masses d’émotions, mais ce sont justement les plongées dans le passé qui lui en donnent : elle se souvient de la naissance de son petit frère, un super week-end passé en famille, etc. Ce sont toutes ces choses qui font qu’on connait ses pensées, ses doutes, son amour pour les uns et les autres, et on comprend alors le dilemme qui a pris place en elle. C’est ça qui est intéressant.
    Et du coup les flashbacks ne sont pas trop nombreux.

    Cela dit, ce n’est pas parce que je ne suis pas tout à fait d’accord avec toi sur certains points que cela n’est pas une bonne chronique, au contraire, elle est très bien 😉

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s