Avis sur Barbe bleue par Jonathan

barbe

Synopsis 

 Saturnine travaille au musée du Louvre et habite chez une amie, Corinne. Ce qui devait être ponctuel commence à s’éterniser et la jeune fille se met en tête de trouver un appartement dans les plus brefs délais. Elle finit par tomber sur une offre alléchante : une super chambre dans un hôtel particulier tout ça pour une somme modique… Quand elle se rend compte qu’Elmirio, le propriétaire des lieux, a une réputation sulfureuse (ses 8 colocataires précédentes ont disparu…), elle ne fuit pas pour autant. Il l’aimera. Elle le méprisera. Entre eux : la chambre noire où elle a interdiction de pénétré.

Mon avis 

 Je vais être très bref dans ma revue comme le fut ce livre.

Alors, j’avais lu l’histoire de barbe bleue il y a quelques années et cela a été un réel plaisir de lire cette réécriture du conte.

On découvre un roman fluide, bien écrit et donc agréable à lire, plein de dialogues éblouissants (ils constituent pratiquement la totalité du roman) et qui met en scène une héroïne à la fois charmante et intelligente

Le fameux Barbe Bleue, un espagnol condescendant et amoureux de Saturnine, est un personnage haut en couleur qui a ses raisons pour faire ce qu’il fait.

Il y a énormément de références dans ce livre aussi bien sur l’histoire de l’Espagne, la littérature française ou encore les différentes marques de champagnes. Ah oui, parlons en de cela, il passe la quasi-totalité à boire du champagne, et pas n’importe quel champagne. Les champagnes que l’on ne pourra peut-être jamais s’acheter. Mais le champagne n’est pas là par hasard, car il a un sens dans l’histoire :  le champagne, « la version fluide de l’or »

Champagne et or sont les maître-mots de cet ouvrage : j’ai arrêté de compter au bout d’un moment tellement ils étaient cités.

Par contre, ce livre a des défauts et c’est là où je me demande si ce livre vaut le coup. En effet, il est très court à lire et en plus il est bourré de dialogue, ce qui rend la lecture encore plus rapide.

Il n’y a aucun suspens dans l’histoire par rapport à ce qui a bien pu arriver aux 8 femmes et surtout on s’attend dès le début à la fin de l’histoire.

Pour conclure, l’histoire n’a pas de secret. On s’attend à la révélation du secret depuis le début. A aucun moment, on ne peut penser le contraire et c’est bien là le problème. On lit les pages en sachant ce que va nous révéler le personnage de l’Espagnol et on se demande juste quand on va réellement l’apprendre.

Quant à la fin, elle m’a laissé un goût amer d’attendu et d’inachevé. Je m’attendais à la fin mais je pensais qu’elle allait trouver un moyen de nous surprendre mais il n’en est rien. Quant à la dernière phrase du roman, elle m’a laissée un peu sceptique.

Dans tous les cas, si je suis partagé sur ce livre (car celui-ci est très agréable à lire et c’est une bonne réécriture de conte mais il n’y a aucun suspens) je dois bien avouer qu’il est efficace, qu’il se lit bien et avec plaisir même si on reste un peu sur sa faim.

Les plus 

  • le style d’écriture d’Amélie Nothomb
  • L’étrange personnage Elmirio
  • Les références pendant tout le livre
  • Le « mystère » qui entoure la disparition des 8 femmes…

Les moins 

  • …Même si on s’attend à cette révélation dès le début du livre
  • Celui-ci est trop court et beaucoup trop rapide à lire
  • Fin qui laisse un goût d’attendu et d’inachevé

Ma note : 15/20

Publicités

Une réflexion sur “Avis sur Barbe bleue par Jonathan

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s